Bienvenue sur le site de l'Application BoBo

Application Médicale

 

Capture d e cran 2015 08 27 a 23 28 36

Cette application permet à chacun de trouver immédiatement l'information

dont il a besoin pour traiter les bobos de la vie quotidienne

et savoir quand consulter un médecin.

Conçue par le Prof Xavier Tillou

 

Page facebook 2

 

Des fiches régulièrement mises à jour 

De nouvelles fiches ajoutées à la demande

Les Bobos que vous trouverez dans l'application:

 

Hémorroïdes

Hémorroïdes

 

Les hémorroïdes sont des veines dilatées qui se forment dans le canal anal ou sur  l’anus.

On distingue 2 types d’hémorroïdes :

  • Les hémorroïdes externes situées au niveau de l’anus. Elles sont plus sensibles que les hémorroïdes internes.
  • Les hémorroïdes internes se forment à la partie inférieure du rectum appelée canal

anal. Elles sont classées selon leur évolution :

1er degré : L’hémorroïde demeure à l’intérieur de l’anus.


2ème degré : L’hémorroïde sort de l’anus au moment de la défécation, et revient en position normale à l’arrêt de l’effort.


3ème degré : L’hémorroïde doit être replacée délicatement avec les doigts après la défécation.


4èmedegré : L’hémorroïde ne peut être replacée à l’intérieur de l’anus.

 

Facteur favorisants

  • Constipation ou de diarrhée chronique
  • Obésité
  • Port régulier de charges lourdes
  • Grossesse
  • Pratique régulière du coït anal.

 

Symptômes

Ils sont souvent intermittents :

  • Démangeaisons ou brûlures anales
  • Inconfort en position assise
  • Saignements avec ou sans une légère douleur lors de la défécation
  • Sensation de corps étranger dans le rectum
  • Sortie par l’anus de protubérances sensibles (seulement dans le cas d’hémorroïdes internes du 2e, 3e ou 4e degré).

Crise hémorroïdaires : symptomes d’hémorroides pendant quelques jours, puis les symptômes se résorbent.

 

Consulter un médecin

Saignement

Douleur

Impossibilité d’aller à la selle depuis plus de 48 heures

Fièvre accompagnant les douleurs anales

 

Traitement préventif

  • Augmenter la quantité de fibres dans l’alimentation : fruits, légumes, céréales e

les pains de grains entiers sont d’excellentes sources de fibres. Les fibres ramollissent les selles et augmentent leur volume, ce qui facilite leur expulsion en douceur.


  • Boire au moins 2L de boisson par jour (alcool exclu).
  • Pratique d’une activité physique régulière pour stimuler le transit intestinal.
  • Ne pas rester assis de longues heures. Si l’on ne peut faire autrement, se lever

régulièrement, pour 1 ou 2 minutes.

  • Aller à la selle régulièrement. Ne pas retarder le moment de déféquer si le besoin se fait

sentir. Plus on attend, plus les selles deviennent sèches et dures. Au moment de la défécation,

  • Eviter de forcer en retenant son souffle pour aller à la selle
  • Ne pas rester assis sur le siège de la toilette plus longtemps qu'il ne le faut 

 

Comment traiter les hémorroïdes ? Téléchargez l'appli BoBo:

 Iphone / ipad    

 - Appareils Android

Gorge douloureuse

Mal de gorge

Le mal de gorge peut être le signe de plusieurs types de pathologies en fonction de la partie atteinte :

- Pharyngites : inflammation des tissus de la gorge (pharynx). Avaler, parler ou respirer peut-être douloureux.

- Amygdalites : la douleur est plus localisée et siège au niveau d'une ou des deux amygdales. Elle entraîne des difficultés importantes à avaler. La douleur peut aussi irradier dans l'oreille.

- Epiglottite : inflammation de l’épiglotte (languette cartilagineuse fermant le larynx lors de la déglutition). Elle est rare mais potentiellement grave car responsable de difficultés respiratoires.

 

Quand consulter un médecin ?

  • Difficulté à avaler ou à respirer
  • Fièvre supérieure à 38°. Consultation en urgence si fièvre supérieure à 39°
  • Eruptions cutanées
  • Modifications de la voix ou une toux persistant plus d'une semaine
  • Salivation excessive (surtout chez les enfants)
  • Gonflement du cou ou de la langue
  • Raideur du cou ou de la difficulté à ouvrir la bouche
  • Sang ou du mucus dans la salive.
  • Fatigue persistante
  • Mal de gorge durant plus d’une semaine
  • Maladies ou de traitements diminuant l'immunité : infection par le VIH, traitement par corticoïdes, immunosuppresseurs

 

Symptômes des différents maux de gorge

Symptômes les plus fréquents : 

  • Picotements
  • Sensations de brûlures
  • Difficultés à avaler ou à parler

Mal de gorge d’origine virale 80 % à 90 % des cas : pharyngite ou rhino-pharyngite

  • Toux
  • Eternuements
  • Nez bouché
  • Fièvre modérée (entre 38 et 39°)

Mal de gorge d’origine bactérienne : 10 à 15% des cas

  • Fièvre plus fréquente
  • Gonflement d'une amygdale, qui peut être rouge ou parsemée de taches blanches
  •  Au niveau du cou, on constate souvent un ganglion gonflé et douloureux du côté de l'amygdale atteinte.

Ce type d’angine peut être grave lorsque le streptocoque est du groupe A car elle peut avoir des retentissement sur les articulations, le rein et le cœur. Elle doit donc être traitée rapidement par des antibiotiques.

Touche le plus souvent les jeunes de 5 ans à 15 ans, mais peut également toucher les adultes.

Deux angines très particulières, la diphtérie qui a pratiquement disparu des pays développés avec la vaccination, et la scarlatine qui s'accompagne d'une éruption cutanée.

Infection de l’amygdale (amygdalite) : Après des angines à répétition, il peut survenir une inflammation chronique des amygdales responsable d'une douleur ou d'une gêne à la déglutition peu importante mais qui peuvent augmenter lors de poussées de réchauffement. Les "cryptes" amygdaliennes peuvent se remplir de sécrétions blanchâtres dures, le caseum, d'odeur fétide.

L’épiglottite est généralement due à la bactérie à l’origine de pneumonies et de méningites, Haemophilus influenzae type B (Hib). Cette maladie est devenue exceptionnelle depuis la généralisation de la vaccination contre l'Haemophilus influenzae chez les enfants.

Mal de gorge par irritation:

  • Une réaction allergique aux poils d’animaux, aux moisissures ou au pollen.
  • L’air sec, surtout en hiver lorsque les maisons sont chauffées ou en été à cause de la climatisation.
  • La pollution ou des irritants chimiques comme la fumée de tabac ou l'évaporation de produits chimiques comme les colles, les peintures, les produits ménagers.....
  • Une inflammation pharyngo-laryngée après surmenage vocal.
  • Un reflux gastro-oesophagien provoquant des pharyngites du fait de la remontée du liquide acide de l'estomac vers la gorge : douleur de gorge le matin accompagnée d’une toux sèche (reflux nocturne)

Comment traiter le mal de gorge? Téléchargez l'appli BoBo:

 Iphone / ipad    

 - Appareils Android


 

  •  
×